Black Cross

Bienvenue au XIII éme siécle, venez découvrir cette époque entre amour, haine et religion
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Costume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Eleonore de Provence


.

Messages : 55
Date d'inscription : 18/08/2011

MessageSujet: Le Costume    Mar 27 Sep - 9:48


La question des vêtements préoccupe beaucoup les hommes et les femmes du XIII° Siècle en raison du froid et de l'église. Ils en dissertent abondamment parce qu'ils en font une question de morale. L'église, naturellement, blâme les recherches de la frivolité et le goût de l'ornement, aussi bien comme la marque d'un attachement coupable aux choses du siècle que comme l'indice d'une propension au péché. Donc quiconque a souci de son âme a là sujet à réflexion.
le costume se distingue par sa sobriété et sa simplicité. Il est quasiment le même pour les deux sexes, les pièces du costume portent le même nom pour les deux sexes. Seule la longueur change: mi-mollet ou au genou pour les hommes alors qu'elle recouvre les pieds pour les femmes.
Le bliaud de la période précédente est remplacé par deux robes de laine qui se superposent: la COTTE et le SURCOT (ou surcotte).
• LA COTTE: longue tunique ajustée sur le torse et s'évasant à partir de la taille. Elle se porte sur les braies et la chemise et a les manches longues.

• LE SURCOT:

o Le surcot féminin: c'est une tunique de dessus, avec ou sans manches selon les périodes, fermée sur le devant avec une affiche (broche). Le surcot est souvent si long que, malgré la ceinture où pend l'aumônière, les femmes doivent le relever en marchant par un mouvement onduleux des hanches. Parfois le surcot est sans ceinture et se prolonge par un TRAIN (une traîne). Le surcot féminin aura ensuite sous les bras de très larges échancrures souvent bordées, au XIVème siècle, de fourrure, on lui donnera le nom de SURCOT OUVERT dont la mode sera de longue durée.

o Le surcot masculin: il est court ou long, mais n'a jamais de train; il peut être sans manche et retroussé.

- LE GRAND MANTEL: porté par les femmes aussi bien que par les hommes, longue cape flottante, fermée par un bijou, le fermail, dans lequel passe une cordelière ou une chaînette.
- LE GARDE-CORPS: c'est un manteau porté surtout par les hommes, mais aussi par les femmes en voyages, dans toutes les classes sociales. Il est caractérisé par un capuchon et de longues manches fendues.
- LA COTTE-HARDIE : ou (cotardie) sorte de surcot sans ceinture, à jupe ample plus ou moins longue apparaît chez les deux sexes à la fin du 13ème siècle, mais sera surtout en faveur au 14ème siècle. Celle des hommes est munie de fentes latérales, des hanches jusqu'en bas, qui se boutonnent.
- LES CHAUSSES: restent pareilles à la période précédente. Toujours d'étoffe cousue, elles s'ajustent très étroitement à la jambe et monte de plus en plus haut, surtout pour les hommes.
- LES BRAIES: elles prennent la forme d'un caleçon court; elles sont tenues par une ceinture qui retient également les chausses.
3) Les couvre-chefs
Chez soi on porte la cale, simple toile de lin blanche attachée par une bride sous le menton, se porte seule ou sous un bonnet ou un chapeau (chapeaux de feutre , souvent noirs et pointus, à petits bords retroussés ou à large bords plats.
Le chaperon : capuchon attaché à une courte pèlerine (camail), l'extrémité du capuchon, d'abord arrondie, prend ensuite une forme pointue, soutenue par une baleine. Il se porte fermé chez les hommes, ouvert et flottant sur les épaules des femmes.
Les femmes cachent leurs cheveux sous un touret de toile ou une résille : la crépine, de fil blanc ou de soie de différentes couleurs. Le couvre-chef est une étoffe de fil très fine dont les femmes s'entourent la tête en la passant sous le menton. Il se porte seul ou surmonté d'une bande de toile rigide de dix cm de haut, qui s'épingle au couvre-chef.
Les chaussures sont celles de la période précédente, plus variées encore de formes et de couleurs. Le lacet fait son apparition.


Pour la coiffure les femmes gardent les cheveux longs, tressés en nattes d'abord flottantes et qui ont tendance au XIII* Siècle à être relevées en cornes ou cadenettes sur les oreilles, enserrées dans une résille ou bien massées en chignon sur le cou.
homme au XIII* Siècle se rase de près et se fait couper les cheveux sur la nuque et en relève l'extrémité en rouleau. Pour maintenir sa chevelure ou en masquer l'absence il use d'un petit bonnet à trois pièces. Les femmes mettent souvent une ample guimpe enserrant le visage et couvrant même le menton et surtout le cou.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Costume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Cross :: Vous croyez connaitre l'histoire, vous n'en savez que la fin ♣ :: Réglement et cie-